Madame rêve

Lorsque la Directrice de publication m’a dit combien vous aviez nombreux été à lire le premier édito “ des dessous de Pénélope “, ça m’a mis une pression pas possible alors aujourd’hui, au moment de revenir vers vous, c’est un peu comme lors d’un deuxième rendez-vous amoureux : on se connaît un peu mais il reste tellement à découvrir que c’est encore plus intimidant…

Du coup, je me demande quelle tenue je vais bien pouvoir mettre aujourd’hui pour vous séduire et captiver votre attention. Je vous devine curieux et avides de voir jusqu’où va bien pouvoir aller cette danse nuptiale. Un peu comme la danse des 7 voiles…

seduire faust
eyes reves faust

Et si aujourd’hui, comme promis, nous commencions à explorer l’un de nos jardins secrets : le domaine de nos rêves érotiques ?

faust culotte 3 magazine

Nous sommes nombreux à avoir vécu un jour (ou plutôt un nuit), une aventure onirique troublante, bien qu’il soit difficile de trouver une signification aux images sulfureuses qui passent dans nos petites têtes … Cependant, s’ils sont riches en enseignements sur nos désirs, leurs fonctions ne s’arrêtent pas à cela. (Ce serait trop simple et n’aurait finalement que peu d’intérêt).

N’obéissant à aucune morale et parfois à la limite de la transgression, ils sont parfois extrêmement perturbants, tant par leur intensité, leur récurrence, que par leur volupté, leur précision, leur côté cocasse, farfelu, drôle…

transgression faust

Pour nombre d’entre nous, ils sont des permissions inconscientes de vivre des situations dans lesquelles, les plus timides n’osent pas, ne s’autorisent pas, ne se lâchent, et, au réveil, peuvent-ils éprouver une certaine culpabilité et faire émerger quelques doutes perturbants. Comment les assumer ?

Se retrouver, (dans votre rêve) à plaquer Jérôme, (du service compta), contre le photocopieur (de la petite salle du fond) en lui faisant des avances éhontées, se voir en train de payer le garagiste en nature (alors qu’en vrai, ses ongles pleins de graisse ont tendance à nous filer la nausée), ça fait peur.

fessée faust

Je ne vous parle même pas de cette fessée magistrale que vous vous voyez asséner vigoureusement à votre cher et tendre après lui avoir attaché les mains et bandé les yeux (limite, quelques petits coups de martinet, auraient même tendance à vous émoustiller d’avantage encore)…

Inutile de vous imaginer être devenue soudainement une maîtresse SM, (la diva des dominatrices, serait même une enfant de cœur à côté de vous… dans votre rêve évidemment)…

nymphomanes faust

Et même si tel était le cas, qui dit que l’homme de votre vie n’y trouverait pas, lui aussi, un certain plaisir… Inutile également de penser que vous êtes soudainement la pire des nymphomanes, lorsqu’au cours d’une phase de rêve, qui n’a pour sens que celui qu’on lui donne, apparaissent ces images.

(Désolée pour l’homme de votre vie, mais en ayant seulement rêvé, il y a peu de chance que vous soyez désormais  totalement débridée et dépravée)

En quelques sortes, nos rêves servent d’exutoire et mettent en scène les désirs que, l’éducation que nous avons reçue et la religion que l’on nous a inculquée, ne nous permettent pas de nous autoriser consciemment.

Ainsi, nos désirs les plus inavouables peuvent prendre corps dans notre esprit tandis que nous nous affranchissons, plus ou moins totalement, des interdits et de la morale à travers des images parfois si crues que nous ignorions être capables de les visualiser, de les imaginer.

martinet faust

Rassurez-vous, il ne s’agit en aucun cas d’une lubricité latente qui trouve enfin le moyen de s’exprimer, mais plus sûrement d’une pulsion de vie, traduisant toute l’énergie sexuelle qui existe en chacun de nous, ce fameux lâcher prise qui fait souvent défaut, l’expression d’un besoin de plus de fantaisie, de piment dans une sexualité dont le classicisme peut nous avoir lassé.

reve faust

Ce n’est pas tant de savoir les interpréter mais de se questionner sur ce que ces rêves peuvent dire de notre propre histoire. Pour reprendre l’expression consacrée, « toute similitude avec des faits existants ou ayant existés serait purement fortuite »

culotte faust mag

NB : Faust demande pardon à tous les « Jérôme » et Garagistes du monde, qui sont une source d’inspiration intarissable pour notre rédactrice.

Alors quel écho cela présente-t-il avec notre propre histoire ? On peut d’ores et déjà être totalement soulagée : Coincer Jérôme contre le photocopieur et lui rouler une pelle d’anthologie ou faire une gâterie au garagiste (et alors ? Le troc, ça existe depuis la nuit des temps, non?), n’indique en rien votre attirance réelle pour l’un comme pour l’autre (Ouf on peut respirer, pour Jérôme c’était déjà moyen mais le garagiste, vous étiez proche de la nausée!).

Cependant, rien ne dit qu’il ne s’agisse pas d’autre Jérôme (pas obligé qu’il s’appelle Jérôme d’ailleurs) appartenant à votre passé, ou à vos relations et pour qui vous ressentez (ou ressentiez) une réelle attirance… (Pour le garagiste, je ne sais pas : vous réglerez cela avec votre inconscient…

Après tout, ils n’ont pas tous les ongles noirs et ne dégagent pas tous non plus, une forte odeur de transpiration mêlée d’effluves de tabac froid).  Tout un programme!

erotique faust

Si nos rêves érotiques parlent, la plupart du temps, de nos désirs, ce désir peut ne pas être sexuel. Peut être même, s’agit-il tout simplement d’une transcription (sacrément) érotisée d’empathie, d’amour, d’amitié, de vengeance, de colère… Vivre un moment, totalement débridé avec une personne pour laquelle, a priori, on n’éprouve rien, ou même que l’on n’aime pas (voire qui nous écœure), peut parfois permettre de mettre en miroir un trait de caractère que nous avons rejeté chez nous et que nous avons (toujours inconsciemment) identifié chez cette personne…

Et bien oui, nous sommes des êtres plutôt compliqués, mais c’est tellement bon de rêver.

Pénélope Déoune

bouche faust

VOUS VOULEZ EN DÉCOUVRIR PLUS?

Je suis Faust